Changer de fournisseur d’électricité ou de gaz naturel, est-ce possible?

Depuis 2007, le marché du gaz et de l’électricité est ouvert à la concurrence. Cela signifie que vous êtes libre de changer de fournisseur d’énergie quand vous le souhaitez. Cette possibilité reste largement ignorée du grand public qui continue de privilégier les tarifs réglementés des acteurs historiques que sont EDF et Engie (ex-GDF).

 

Quelles conditions pour changer de fournisseur d’électricité ou de gaz naturel ?

Les consommateurs ont actuellement le choix entre deux types de fonctionnement : rester sur les tarifs réglementés par l’Etat, dans ce cas vous conservez votre contrat actuel chez EDF ou Engie, ou bien passer aux tarifs libres. Chaque prestataire fixe librement ses tarifs, il est donc important de comparer les offres avant de changer pour un nouveau contrat. Les conditions sont très souples. Vous pouvez rester chez EDF et Engie qui propose également des contrats non réglementés dits « offres du marché » ou choisir un prestataire totalement différent. Il est possible de choisir le même fournisseur pour le gaz et l’électricité ou deux différents. Vous pouvez également rester au tarif réglementé pour le gaz et passer au tarif libre pour l’électricité. Un comparateur d’offres en ligne pourra vous aider à faire votre choix. Vérifiez bien la durée du contrat et les conditions de résiliation avant de vous engager. Si vous bénéficiez actuellement de la tarification spéciale « produit de première nécessité » ou tarif solidarité, vérifiez sous quelles conditions il est possible de continuer d’y avoir droit.

 

Comment changer de fournisseur d’électricité ou de gaz naturel ?

Vous pouvez résilier librement vos contrats de gaz ou d’électricité en cours autant de fois que vous le souhaitez. Vous pouvez également revenir chez vos anciens fournisseurs si vous n’êtes pas satisfait de vos nouveaux abonnements. Il n’est pas nécessaire de changer de compteur car ceux-ci sont gérés par les gestionnaires de réseau. Pour résilier votre contrat, il suffit de prendre contact avec votre prestataire actuel qui vous indiquera la marche à suivre. Par précaution, vous pouvez lui adresser une lettre recommandée avec accusé de réception au plus tôt un mois avant la date de fin de contrat. Vous continuerez à être approvisionné normalement jusqu’à la fin du préavis. Il faut bien sûr avoir conclu un contrat avec un autre prestataire pour qu’il puisse prendre le relais à la date souhaitée. Le mieux est de laisser celui-ci se charger de la résiliation de l’ancien contrat, ce qui vous évitera de régler des frais auprès du gestionnaire de réseau. Changer de fournisseur est en principe gratuit, sauf si un technicien doit se déplacer à votre domicile pour procéder au relevé de la consommation. L’important est de bien lire l’offre pré contractuelle qui vous sera fournie avant la signature du nouveau contrat. Ce document doit contenir au minimum les 17 informations obligatoires prévues par la loi. Vous pourrez ainsi vous engager en toute connaissance de cause.

Pour connaître les conditions et les modalités de changement, vous pouvez vous rendre sur les sites Service Publicet Energie Info, le site du médiateur national de l’énergie.