La fréquence de facturation et les modes de paiement

Quel que soit votre fournisseur en électricité, la fréquence de facturation et le mode de paiement de votre facture en électricité restent sensiblement les mêmes.

 

La mensualisation ou le paiement mensuel

 

De façon à lisser vos dépenses en électricité sur l’année afin de ne pas avoir un relevé trop élevé l’hiver et plus faible l’été, la mensualité est un excellent moyen pour établir votre budget.

Lorsque vous êtes nouveau client, une estimation de vos dépenses en énergie est réalisée en fonction de la grandeur de votre appartement et de vos appareils électriques. Les années suivantes, le montant de l’estimation est calculé selon vos dépenses énergétiques de l’année écoulée.

Dès votre contrat signé, vous recevez un échéancier vous indiquant la date du prélèvement et son montant. En général deux relevés de compteur sont programmés : un en fin d’année et l’autre à la moitié de la durée de votre échéancier. Il sert à ajuster l’estimation de la consommation avant la fin de l’échéancier annuel.

La fréquence des prélèvements a lieu pendant 11 mois de l’année. Le douzième étant réservé à la régularisation de votre facture. Soit vous avez dépensé davantage d’électricité et un montant supplémentaire vous est prélevé au cours du 12ème mois, soit vous avez dépensé moins d’électricité et votre fournisseur vous rembourse le trop perçu ou le déduit de votre prochain prélèvement.

Pour ce système de facturation, le mode de paiement est généralement imposé par les fournisseurs d’énergie, il s’agit du prélèvement automatique sur votre compte bancaire.

 

La facture bimestrielle et le paiement tous les deux mois

 

Si vous optez pour une fréquence de paiement bimestrielle concernant vos dépenses en électricité, vous recevez généralement 6 factures par an, soit deux factures dont le montant est fixé à partir de votre relevé de consommation réelle et quatre autres calculées à partir d’une estimation de votre consommation. Cependant, pour éviter de payer sur une estimation qui est bien sûr plus ou moins juste, vous pouvez relever vous-même vos index d’électricité et les adresser à votre fournisseur. Tous les fournisseurs ont pour obligation de proposer ce service gracieusement.

Plusieurs modes de paiement sont acceptés par les fournisseurs d’énergie concernant cette fréquence de relevé : prélèvement automatique, chèque, mandat, espèces (dans l’agence la plus proche de votre domicile) ou sur le site du fournisseur en enregistrant vos coordonnées bancaires dans votre espace client. Pour les personnes bénéficiaires des tarifs sociaux, les fournisseurs d’énergie n’ont pas le droit de facturer des frais de rejet de paiement.

 

Les modes de paiement et les différents supports de facturation

 

Chaque fournisseur d’énergie impose généralement une date de paiement ou de prélèvement. Cependant, certains fournisseurs d’énergie proposent quelques dates à leurs clients pour les prélèvements automatiques : (5 – 15 et 25 par exemple).

Plusieurs possibilités sont proposées par les fournisseurs sur le moyen de recevoir les factures : sur papier, par voie postale, courriel ou sur internet dans l’espace client.

Enfin, un technicien en charge du réseau a pour obligation de relever le compteur de chaque consommateur au moins une fois par an.